Blog

Actus

Compte rendu du conseil Périscolaires du Jeudi 17 Janvier 2019

Conseil à l’initiative de la FCPE avec la participation de la Mairie et de l’équipe A.P.I

_ Présentation : Un conseil des temps périscolaires est mis en place à compter de Janvier 2019.

Il aura lieu une fois par trimestre avant chaque conseil d’école et se tiendra 3 fois par an.

Il réunit 8 parents d’élèves maximum par association provenant de chaque groupe scolaire.

_ Objet : Il a pour but de parler de l’organisation des temps périscolaires (garderie, étude, cantine NAP, récréation ….) mais aussi des travaux en projet ou à venir dans chaque école.

Ce jour, présent pour API :  Emilie BERARD Cassin Elémentaire et maternelle, Béatrice LONGERINAS Cassin Maternelle, Aubrée SUBIAS Alix maternelle et élémentaire, Claudine POLLARD Alix maternelle, Clémentine DIETRICH Brossolette , Marie DUMANGE Brossolette, Sophie GAUFFENY Aubrac et Carine PRIGENT CHANY Aubrac et Brossolette.

_ Pour la Mairie : Mr PERRIN, MMe AUBRY, MMe MOUGIN et MMe HERAIZ

_ FCPE

_ Parent indépendant

 

  1. Organisation du portail famille :

La mairie indique que la mise à jour du portail famille a été faite.

Tout changement dans les NAP, garderie ou cantine devra être effectué avant 9h le matin.

Les inscriptions en périscolaire deviennent obligatoires et les parents devront se désinscrire en fonction de la volonté et des besoins (attention au service périscolaire payant).

Une note explicative sera transmise aux parents par le biais du cahier de liaison.

  1. Etude : (gratuite)

Position de la mairie : Tout enfant perturbant l’étude se verra redirigé en garderie avec un avertissement (voir une exclusion en cas de réitération).

Nous rappelons que les études sont surveillées et non dirigées.

Nous prêtons une attention particulière au respect de l’ordre et du silence.

  1. Garderie :

Position de la mairie : il est strictement interdit d’y faire ses devoirs, c’est un lieu bruyant et donc inapproprié à cela. Nous ne souhaitons pas être responsable en cas de détérioration du matériel scolaire de l’enfant sorti sur ce temps.

La garderie se déroule en extérieur ou en intérieur en fonction de la météo.

_ Brossolette : Les enfants sont trop nombreux à la garderie du soir, la mairie propose peut-être de diviser le groupe en deux, une partie dans la salle polyvalente et l’autre dans la garderie.

Rappel : la garderie est gratuite jusqu’à environ 17h35 maximum.

_ Aubrac : Les enfants sont également beaucoup trop nombreux.

Même séparés en 2 groupes, les ATSEM sont débordées.

Il a été constaté par la mairie que certains membres de leur personnel faisaient le ménage alors qu’ils sont prévus en garderie, d’où le manque d’effectif (à priori, il s’agit d’une incompréhension qui sera rectifiée).

La FCPE redemande l’autorisation de faire une garderie prolongée le mercredi jusqu’à 12h30 pour soulager les parents et cela dès le milieu d’année. La mairie s’engage à donner une réponse rapidement.

  1. NAP:

API et FCPE, demandent pourquoi les activités programmées en NAP ne sont pas respectées suite aux différentes plaintes des enfants (ne comprenant pas de ne pas faire les activités prévus).

Les Animateurs des NAP rencontrent plusieurs problématiques qui peuvent désorganiser le programme initialement prévu:

_ des animateurs malades donc enfants replacés dans d’autres groupes car manque d’effectif

_ des groupes en double niveau

_ des groupes comportant des éléments perturbateurs

_ des lieux non appropriés

_ des trajets à faire

_ des mutualisations de salles avec activités différentes ce qui entraîne du bruit

_ également des activités imposées parfois n’étant pas appréciées des élèves.

Les deux associations proposent à la mairie de consulter les enfants de manière à ce qu’ils expriment leurs souhaits en début d’année avec plusieurs possibilités : exemple sport, création artistique, expression corporelle etc…

Ainsi nous aurons des enfants plus impliqués et assidus aux activités plutôt que d’être soumis aux activités leur déplaisant.

Nous demandons également à ce qu’il y ai une concertation entre animateurs connaissant les enfants afin de les répartir au mieux et éviter de réunir les éléments perturbateurs.

Le temps et le nombre d’animateur manquent pour encadrer les enfants notamment lors des déplacements pour se rendre jusqu’aux salles dédiées au NAP.

API rappelle que les NAP sont sous la responsabilités de la Mairie et que les parents et les enfants se sont engagés à respecter celle-ci, qu’elles ne sont en aucun cas un temps récréatif ou de garderie, merci donc de bien vouloir le rappeler aux enfants.

Les animateurs ne sont pas là pour faire la police mais pour proposer des activités autant que possible  diversifiées. Le non respect et le chahut lors des NAP posent un réel souci.  (il ne faut pas toujours remettre en cause les animateurs qui parfois perdent pied face à quelques élèves indisciplinés…).

Les deux associations demandent à ce qu’il soit communiqué aux parents : le nom des référents NAP ainsi qu’un trombinoscope des intervenants, car personne ne sait qui est qui…

_Comportement :

Les animateurs doivent se montrer plus ferme mais doivent également adapter leur langage. Il en est de même de la part des enfants qui auraient tendance à l’oublier.

Les adultes animateurs vont être sensibilisés (sur le langage à adopter) par la mairie et tout manquement sera sanctionné.

Concernant les enfants, nous rappelons qu’aucune violence ne sera tolérée !

Rappel de notre demande de l’an passé : les animateurs peuvent communiquer avec les parents via le cahier de liaison afin de ne pas mettre les parents devant le fait accompli avec un courrier d’avertissement.

 

  1. PAUSE MERIDIENNE :

Surveillance dans la cours notamment à Brossolette : Selon la FCPE, il n’y a pas assez d’adultes pour encadrer le nombre d’enfants, la mairie répond que si.

Nous demandons alors quel est le quota d’animateur par enfants, il n’y en aurait pas selon la mairie !

A Aubrac et à Cassin: une partie des enfants regarde  la télé avant ou après la pause déjeuner : nous demandons à ce que cela ne soit qu’occasionnel en fonction des conditions météorologique et non systématique.

  1. GREVE :

Nous posons la question sur le service minimum pour les jours de grève : la mairie se réserve le droit de dire qu’il n’y en a pas !

  1. Travaux :

Ecole Jean Alix, le porte vélo a été déplacé comme demandé par les parents d’élèves.

Toutes les huisseries seront changées (portes et fenêtres) entre janvier 2019 et 2020 pour la maternelle et l’élémentaire suite à une mauvaise isolation.

Par conséquent, durant les travaux, le centre de loisirs risque d’être déporté à Aubrac et Brossolette au besoin

Toutes les classes de toutes les écoles seront équipées en TBI d’ici 2020.

Concernant le problème de chauffage début janvier :

Brossolette : il a été résolu rapidement dans la journée du lundi.

Cassin : il s’agit d’un problème de chaudière et de radiateur le problème n’a été résolu que le mercredi et reste encore en cours.

Les parents d’élèves ne sont pas contents car il a fallu trois jours pour avoir du chauffage dans les classes sans même un chauffage d’appoint (la mairie explique une mauvaise gestion de l’entreprise retenue pour l’entretien et un manque de personnel de la mairie).

Brossolette : la FCPE rappelle à la mairie le problème des volets qui doivent être changés comme demandé au premier conseil.

Nous demandons également quand seront délocalisés les restos du cœur : la mairie s’accorde à dire que cela serait fait pour la rentrée de 2019 !

Nous signalons à nouveau le problème des sonneries incendie et attentat qui ne se différencient pas !

  1. INSCRIPTIONS

La mairie rappelle que les inscriptions pour les nouveaux arrivants se font entre Mars et septembre.

Nous demandons s’il est possible que la mairie s’entretienne avec les directeurs (comme demandé lors de la réunion avec l’équipe de Jean Alix le mois dernier), il parait qu’aucun directeur n’a fait cette requête !

Nous proposons d’agrandir l’école Jean Alix qui se trouve en sureffectif, la mairie l’entend ! (Affaire à suivre…)

La mairie rappelle alors que ce n’est pas parce qu’on a des locaux que nous avons des ouvertures de classes : c’est  à l’inspection d’académie de s’en  attribuer le droit.

C’est sur ces mots que le 1er conseil périscolaire se clôture.

 

Nous vous rappelons que l’équipe API est à votre disposition et se mobilise pour le bien être de chacun. N’hésitez pas à nous signaler toutes difficultés.

Publicités
Actus

Informer Agir Prévenir – Les violences sexuelles en milieu scolaire parlons-en

Retrouvez dès maintenant la vidéo en ligne de la conférence « Informer Agir Prévenir en milieu scolaire – parlons-en » qui a eu lieu mercredi 3 octobre 2018 à la salle Caméléon de Pont-du-Château.

Cette conférence était animée par mesdames Muguette DINI et Stéphanie MOUCLIER, membres de l’association Stop aux Violences Sexuelles.

 

Actus

Élection des représentants de parents d’élève le 12 octobre 2018

Le 12 octobre prochain, vous allez élire les représentants de parents d’élèves dans votre école. Découvrez dès à présent les listes API dans chacune des écoles de Pont-du-Château.

Non classé

APPEL à MOBILISATION le 30/04/2019

AGISSONS MAINTENANT pour ne pas avoir à RÉAGIR APRÈS !

Le 30 avril, une journée de mobilisation interdépartementale est organisée par les parents d’élèves de plusieurs communes.
Les parents d’élèves API appellent eux aussi à la mobilisation !

COMMENT ?

  1. En ne mettant pas votre(vos) enfant(s) à l’école ce jour-là. Un grand taux d’absentéisme doit être remonté par la direction de l’école au rectorat. C’est une façon de faire entendre notre voix !
  2. En participant avec les parents d’élèves au sitting qui aura lieu ce jour là dans les écoles. Le but est d’être présent, aussi nombreux que possible et de façon pacifique.
  3. En venant discuter avec les parents d’élèves qui occuperont l’école. Nous voulons aussi expliquer, avertir et discuter du danger de cette loi. Alors le 30 avril, n’hésitez pas à venir prendre un thé à l’école avec nous pour en parler.
  4. En diffusant l’information autours de vous, sur les réseaux sociaux. En affirmant haut et fort que vous êtes contre la soi-disant « école de la confiance »
Pour l’avenir de nos enfants, le 30 avril, soyons mobilisés!

LOI BLANQUER = PARENTS EN COLÈRE

 

Actus, Non classé

Visite de nos cantines

Vendredi 8 mars 2019, je suis allée manger à la cantine de nos écoles Castelpontines, avec notre adjointe aux affaires scolaires Mme AUBRY et un parent d’élèves élue FCPE….

Nous avons testé le self de Pierre Brossolette qui est aussi le lieu où tout se cuisine.
L’entrée au self se fait  par classe du CP au CM2 (niveau par niveau).
Les élèves sont appelés dans la cour par le personnel de mairie via une pancarte.
Ils sont invités à aller se laver les mains aux toilettes puis à se ranger devant le self.
Chaque classe attend les unes après les autres puis les efants rentrent par groupe de 8 élèves. Ce nouveau système permet un service plus fluide et moins d’attente donc moins de chahut.
Dans le self les élèves sont notés sur une tablette puis se servent sur leur plateau (couverts, verre, assiette, entrée et dessert), le plat principal est donné par le personnel.
Il ne faut pas que l’enfant hésite à demander la quantité voulue, selon sa faim. En effet il est plus gérable pour le personnel de donner une portion plus conséquente si l’enfant le souhaite vraiment.
Le chef nous à confirmer qu’il est difficile de resservir ceux qui le demandent à la fin de leur repas alors que d’autres n’ont pas encore mangé.
Le chef et son équipe font un très bon travail et le repas était bon et équilibré, et en quantité raisonnable.
En salle les surveillants veillent à ce que nos enfants ne manquent de rien. Il les aident si besoin et essaient de maintenir une ambiance de repas calme et sereine.
L’avantage du self en élémentaire est que chacun mange à son rythme et ainsi le passage des240 élèves est relativement fluide entre 11h50 et 13h10.
Des tables de 4 ou plus, à différentes hauteurs pour être adaptées à la taille des enfants, sont proposées aux élèves.
A la fin ils sont invités à débarrasser leurs plateaux sur les chariots prévus et à donner leurs avis sur le repas.
Le chef travaille avec des produits frais, du bio et des produits locaux. Ce vendredi le menu était végétarien et c’était délicieux (et je ne suis pourtant pas une adepte ! lol !). Il prévoit de travailler les repas avec l’aide des enfants dans les prochaines semaines.
Les élèves de la maternelle Lucie Aubrac eux sont répartis en 2 services.  Les petits et les moyens au premier service à table de 11h50 à 12h25. Puis les grands au second service de 12h30 à 13h10 environ.
Les Atsem s’occupent du service à table et aident les enfants,  leur proposent de goûter.
Les enfants mangent par groupe de 4 sur des petites tables.
Nous sommes ensuite descendu à l’école élémentaire René Cassin.
Nous sommes arrivées au second service (des CM1 CM2).
La salle est petite et très mal insonorisée.
Le brouhaha des 70 élèves est quand même élevé.
Nous avons proposé à la mairie de réfléchir pour prévoir des panneaux phoniques afin d’atténuer ce bruit qui n’est pas reposant pour les enfants (dont le service à table dure environ 40 à 45min).
Nous avons remarqué aussi que la durée de ce service est trop longue pour les enfants et nous avons demandé également à la mairie de réfléchir à une solution pour diminuer de 5 a 10 min le temps passé à table (car de ce fait les enfants chahutent et s’impatientent malgré toute la bonne volonté du personnel).
Les enfants nous ont dit qu’ils mangeaient bien mais que parfois ils aimeraient en avoir un peu plus …
Avant de sortir les élèves nettoient leur table et si le calme revient rapidement à la demande du personnel de mairie, ceux ci leur propose des quizz ou jeux pour quelques minutes et les enfants apprécient.
Nous n’avons pas pu aller à Jean Alix cette fois ci.
Carine PRIGENT CHANY Présidente API
Actus

GRÉVE DU 19/03/2019

Bonjour à tous,

Nous avons été informé cette fin de semaine d’un préavis de grève pour le périscolaire le mardi 19 mars. Nous ne pouvons pas encore donner d’informations sur les services qui sont impactés. Afin d’en savoir plus, nous vous conseillons de surveiller le site de la mairie.

Comme nous avons la chance d’avoir l’information très en avance cette fois, et sachant que chaque grève est un casse-tête d’organisation pour certains parents, nous vous proposons de mettre en place une solidarité parentale sur le groupe scolaire René Cassin.
Le principe est simple :

  • chaque personne ayant la possibilité et l’envie d’aider en accueillant 1 ou plusieurs enfant(s) sur les services potentiellement non assurés peuvent s’inscrire sur le fichier suivant : Organisation grève 19/03 (merci de bien remplir tous les champs). Enlevez-vous du fichier si vous n’êtes plus disponibles (toutes les places prises)
  • chaque personne ayant besoin d’une solution pour un/des temps périscolaire(s) prend contact avec une des personnes qui s’est proposé pour s’organiser. Vous êtes libre de proposer d’autres services en échange.

Nous espérons que cette solution de mise en contact permettra de minimiser les impacts de cette nouvelle grève. N’hésitez pas à partager le lien et l’initiative, tout le monde ne recevant pas la newsletter.

Les parents d’élèves élus API